Flory, la story


Image

2015 : Dans le cadre de Meuse et Sambre en fête, la Fédération du Tourisme de la Province de Namur lance la Coq[s] Parade. Dix coqs représentant dix communes et habillés par elles déambulent en bord de Meuse et de Sambre.

En partenariat avec le Centre Culturel, l’Office du Tourisme confie à Sébastien Limbourg (Kahef) l’habillage du coq floreffois. Les enfants de l’école de Franière participent au projet et apposent leur signature sur les flancs du coq.

Avril 2015 : le coq floreffois et ses congénères prennent possession de la cour de l’Abbaye pour l’étape sambrienne de la Coq[s] Parade.

15 janvier 2016 : Le coq floreffois, après avoir visité les rives mosanes et sambriennes de la Province de Namur, pose définitivement ses ergots au rond-point de la Rue Emile Romedenne, en plein centre de Floreffe.

Depuis cette date, il a pris sa place dans le paysage floreffois. Il intervient au gré des publications de l’Office du Tourisme. Pour la brocante 2017, il offrira même, via un concours, un précieux emplacement à ses pieds le dimanche (alors que la Brocante était sold out) rassemblant plus de 10.000 vues autour de son image sur la page Facebook Visit Floreffe.

Image
Image Image

Juin 2017 : l’Office du Tourisme, en accord avec les autorités communales, décide qu’il est temps de le baptiser. Cela lui permettra d’être un ambassadeur de sa commune via différentes actions touristiques mises en place. Il s’agit aussi d’un pas dans le sens d’un tourisme participatif puisque ce sont les citoyens qui sont invités à se le réapproprier en lui donnant ce nom. Ils deviennent ainsi des promoteurs touristiques de leur commune.

26 juin 2017 : L’Office du Tourisme lance une l’opération : «Ne m’appelez plus jamais coq… ». Un appel est lancé aux citoyens via tous les moyens de communication traditionnels pour trouver à ce coq un nom porteur et sympa. Le nom est dévoilé dans le cadre de Sambrestivale (le dimanche 20 août). Une plaque est inaugurée en présence des autorités communales et provinciales.

Le jury était composé de représentants communaux, de l’Office du Tourisme de Floreffe, de la Fédération du Tourisme de la Province de Namur, du Centre Culturel de Floreffe et de Kahef (l’artiste qui s’est déclaré ravi de ce projet). Le nom choisi est Flory. Il a été proposé par Nicole Terroir et Georgette Destrebecq qui sont désormais les deux marraines du volatile.

Image

2017-2018 : Approuvé à l’unanimité par l’AG de l’Office du Tourisme, un projet de tourisme scolaire décliné en tourisme familial se construit avec le soutien de la Commune de Floreffe. Il permettra aux plus jeunes, via une application et un sac découverte, de parcourir Floreffe et d’en appréhender les richesses naturelles et patrimoniales. Flory sera le fil conducteur, le « détective » de ces aventures à destination des enfants floreffois d’abord (car le but est de leur permettre de mieux connaître leur cadre de vie pour en être les principaux prescripteurs par la suite), extérieurs ensuite.

C'est Sébastien Limbourg (Kahef) qui a été chargé de transformer Flory en personnage de BD, de créer un personnage secondaire et de réaliser les illustrations des cartes et carnets d'énigmes.

Image
Image